Communiqué de la Séléka N° 003/08/14

Publié le par Wakodro

REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

*************

Ex Coalition Séléka

COMMUNIQUE DE PRESSE N° 003/08/14

L’Ex Coalition SELEKA a suivi avec une attention particulière l’adresse de la Cheffe de l’Etat de Transition ce jour 22 août 2014.

En revanche, elle a été scandalisée par la diffusion de la liste des membres du Gouvernement comportant les noms de trois de ses hauts cadres. Pourtant, le Bureau Politique n’a jamais été consulté et n’a pas remis une quelconque liste à cet effet.

Eu égard à la profondeur de la crise politique que traverse notre pays, l’Ex Coalition Séléka reste toujours attachée au principe de la désignation consensuelle du Premier Ministre et de son gouvernement. Laquelle désignation devrait intervenir après la signature d’un accord politique entre tous les acteurs de la vie politique nationale, gage de stabilité, de paix et de concorde nationale.

De ce qui précède, l’Ex Coalition Séléka demande à ces cadres cooptés par hasard pour être dans le gouvernement de remettre sans délai leur démission.

L’Ex Coalition Séléka reste toujours disposée à engager des pourparlers avec les pouvoirs publics et les Forces Vives de la Nation pour trouver des solutions de sortie de crise.

Fait à Bangui le 22 août 2014

Pour le Bureau Politique,

Le Porte-Parole,

Habylah Awal

Ampliations :

  • Médiation Internationale
  • Cheffe de l’Etat de Transition
  • Président du CNT
  • CEEAC
  • MINUSCA
  • UA
  • UE
  • Ambassade de France
  • Presse Publique et Privée

L’Ex Coalition SELEKA a suivi avec une attention particulière l’adresse de la Cheffe de l’Etat de Transition ce jour 22 août 2014.

En revanche, elle a été scandalisée par la diffusion de la liste des membres du Gouvernement comportant les noms de trois de ses hauts cadres. Pourtant, le Bureau Politique n’a jamais été consulté et n’a pas remis une quelconque liste à cet effet.

Eu égard à la profondeur de la crise politique que traverse notre pays, l’Ex Coalition Séléka reste toujours attachée au principe de la désignation consensuelle du Premier Ministre et de son gouvernement. Laquelle désignation devrait intervenir après la signature d’un accord politique entre tous les acteurs de la vie politique nationale, gage de stabilité, de paix et de concorde nationale.

De ce qui précède, l’Ex Coalition Séléka demande à ces cadres cooptés par hasard pour être dans le gouvernement de remettre sans délai leur démission.

L’Ex Coalition Séléka reste toujours disposée à engager des pourparlers avec les pouvoirs publics et les Forces Vives de la Nation pour trouver des solutions de sortie de crise.

Fait à Bangui le 22 août 2014

Pour le Bureau Politique,

Le Porte-Parole,

Habylah Awal

Ampliations :

  • Médiation Internationale
  • Cheffe de l’Etat de Transition
  • Président du CNT
  • CEEAC
  • MINUSCA
  • UA
  • UE
  • Ambassade de France
  • Presse Publique et Privée

Publié dans Communiqués

Commenter cet article